Notre feuille de route : Séville > Ronda > Malaga > Grenade > Cordoue
Louer une voiture reste le meilleur moyen de découvrir les villages blancs et la richesse des vallées andalouses.

Nous ne recherchons pas tous les mêmes choses en voyage, j'ai donc mis un peu de tout, du plus touristique au plus curieux.
Par exemple, Touristor niveau 1 : voir l'Alcazar de Séville, la Plaza de Espagna, l'Alhambra à Grenade ou encore la Mezquita de Cordoue.
Touristor plus curieux : Découvrir le Pont Neuf de Ronda, perdre son souffle sur les pentes des villages blancs, admirer la vue sur le réservoir de Zahara et entrer dans toutes les églises qui croisent ton chemin ( certaines cachent des merveilles !!! )

Info à noter, afin d'être sûr de pouvoir rentrer dans les lieux culturels il est recommandé de réserver ses places en avance.
Les billetteries en ligne sont assez courantes en Espagne et permettent d'obtenir des billets combinés moins chers et de s'épargner de longues heures de queue.

Sevilla - Casa de Pilatos

Nous aurons de la chance à Séville, le soleil est au rendez-vous et les cours intérieures sont du coup ouvertes aux visiteurs.
A l'affût de la moindre ouverture, nous nous glissons entres les murs des églises et des jardins.

N'hésite pas à aller faire un tour à l'école de musique, et dans les cloîtres, l'entrée y est quasiment toujours gratuite et les belles surprises sont de mise.

A ne pas manquer :

  • la Casa de Pilatos - entrée 8 euros
  • l'Alcazar de Séville - entrée 9,50 euros
  • la Plaza de Espagna

Un peu à l'écart du centre touristique, risque toi vers les quartiers de la Macarena et de l'Alameda de Hercules.
Plus calmes mais pas moins vivants, ces quartiers regorgent de petits bars et restaurants aux plats délicieux et plutôt bon marché.
Amis végétariens vous pourrez trouvez votre bonheur en ces lieux.

Coup de cœur particulier pour le salon de thé Libro y Cafe ( appréciez un délicieux petit déjeuner dans une bibliothèque ) et le restaurant Arte y Sabor ( il porte bien son nom ! ). Comme dans le reste de l'Espagne c'est la tapas qui règne. Un délice de tartines, tortillas, croquettes et autres mets aux accents arabes et espagnoles. Je n'ai pas encore le réflexe "photo food" avant de dévorer les dits plats, mais ça viendra. En attendant je vous laisse imaginer ^^

Au delà du canal, réfugie toi de la pluie au café du musée d'art moderne.

Sierra de Cadix - Ruta de los pueblos blancos
Zahara de la Sierra - Embalse de Zahara-el Gastor
Ronda - Puente Nuevo
Cathédrale de l'Incarnation
Monastère de San Jerónimo
Rue Elvira

La route des villages blancs nous entraîne de Ronda à Grenade.
Petit stop à Malaga pour goûter au roulis de la mer.
Nous passerons notre chemin, la ville bondée de touristes n'a pas le charme de ses voisines.

Juste assez de soleil entre les orages pour découvrir l'Alhambra dans ses plus belles parures.

A ne pas manquer  : 

  • la Cathédrale ( où l'on passe pour des lilliputiens ) - entrée 5 euros
  • la Chapelle royale ( mausolée ) - entrée 5 euros
  • l'Alhambra et ses jardins, bains et musées - entrée environ 15 euros
  • le Monastère de St Jérôme ( si tu veux en prendre plein les yeux ) - entrée 3,50 euros 
  • le palais de Charles Quint ( situé dans l'Alhambra, il fait office de musée des art hispano-andalou du Moyen âge et de la Renaissance. Ce n'est pas trop l'éclate mais le bâtiment en lui même vaut le coup d’œil )
  • grimpe sur le flan de la ville qui fait face à l'Alhambra pour une vue magnifique et quelques bonnes trouvailles comme la boutique d'art de la Mezquita Mayor, place San Nicolas.
  • la rue Elvira et ses souks aux airs marocains
  • le monastère de Cartuja (un peu excentré mais magnifique) - entrée 5 euros 
Jannat al-Arif (ou Généralife) - palais d'été des princes Nasrides à l'Alhambra
Les Jardins du Partal - Alhambra

Arrivée à Cordoue pour une fin de roadtrip tout en délicatesse. A voir :

  • la mosquée cathédrale à couper le souffle - entrée 8 euros
  • la Plaza de la Corredera ( pour ses bars et ses scènes de concert )
  • l'Alcázar de los Reyes Cristianos ( et ses jardins ! ) - entrée 4,50 euros
  • la Fête des patios ( si tu aimes les patios, les fleurs et la foule fortement 3ème âge )
  • le site archéologique Madinat Al-Zahra ( prends le bus qui y mène assez tôt pour éviter les foules ) - entrée gratuite mais le bus quasi obligatoire est à 2,5 euros

Cachés dans les ruelles proche de la place de la Corredera, les locaux de Cordoba Creative Heritage. Mini boutique de créateurs qui fait aussi salle d'exposition et scène de concert à l'occasion. Nous aurons la chance d'écouter, assises dans le patio, un concert acoustique de Taylan Polat. Musicien turque tombé amoureux de la culture flamenco. 

Tout au long du voyage, l'alternance historique des cultures arabes et occidentales forgent des décors impensable vu le racisme et la ségrégation ambiante en France. La mosquée cathédrale de Cordoue en est l'apogée.

Mais l'Andalousie réserve aussi d'autres surprises bienvenues aux voyageurs : les bains Maures.
Après des jours de marche, la détente est de mise. Un dernier au revoir à l'Espagne et ses multiples visages, les pieds dans l'eau chaude, humant les vapeurs parfumées. Une bonne adresse pour revivre le calme de l'eau sous les voûtes anciennes : Hammam Al Andalus.

Mezquita de Cordoue