Faire son sac reste un défi stratégique majeur ^^

Même pour mes voyages d'un mois ou plus, je me refuse à l'usage de la valise.
Trop encombrante, trop lourde et surtout inadaptée aux différents transports.
Je ne mets jamais rien en soute, sauf obligation (un vol complet au moment de l'embarquement par exemple).
La raison est simple : moins de dégâts et surtout zéro risque de perte. 

Mais du coup, cela entraîne pas mal de questions :  

  • Comment emporter l'essentiel pour un long voyage avec un unique sac en cabine ?
  • Comment avoir une organisation assez pratique pour ne pas avoir à tout ressortir dès que l'on se change ?
  • Par rapport à l'hygiène, chaussures, fringue, sale, propre, comment je gère ?
  • Comment feinter les règles de sécurité sur les liquides en cabine ?
  • Comment je garde de la place pour tout ce que je ramènerai de mon périple ?

 

Le plus important à prendre en compte c'est d'abord son corps !!

Il faut être honnête avec soi-même et évaluer vraiment sa condition physique ainsi que le poids que l'on est capable de porter sur de longues distances.
Rien ne sert de se charger inutilement si c'est pour finir, trois jours plus tard, avec le dos en vrac.
Toujours bien s'écouter et n'emporter que l'essentiel vital. Beaucoup de ce qui nous semble important peut se trouver sur place à moindre prix.

Du coup, premier stratagème : investir dans une grosse boite de grands et moyens sachets Ziploc !!
Tout ce qui peux se rouler - t-shirt, chemise, pull, pantalon - sera compartimenté sous vide ( en vidant l'air avec son poids ).
Pour les plus calculateurs d'entre-vous, faire un sachet par jour peut s'avérer utile : on roule le t-shirt dans le jeans et les sous-vêtements correspondants et on emballe ! 

Pour ma part c'est hauts d'un coté et sous-vêtements de l'autre.
Mes soutiens-gorges étant coqués, il font un réceptacle parfait pour mes culottes et mes chaussettes.
Ce qui permet aussi de ne pas perdre la place qu'ils occupent.

Pour les manteaux, plaids ou gros pulls, je les porte souvent sur moi dans l'avion pour gagner de la place, ou je les accroche dans la partie du sac réservée normalement à la respiration du dos.

Deuxième astuce importante : les liquides en avions !!
On a tous eu la galère du douanier qui te regarde sans un mot en jetant au loin ta crème solaire, ta lotion ou ton shampoing.

Pour éviter ce genre de perte, j'ai cherché à remplacer un maximum de mes produits par du solide 🙂
Personne ne t'embête s'il dépasse les 100ml ou s'il n'est pas sous sachet.
D'ailleurs sachez que les déo à bille ne comptent pas comme des liquides, pas la peine d'éventrer vos trousses de toilette en essayant de le faire rentrer.

J'utilise donc :

  • de l'huile solide Egyptian Magic (qui fond au contact de vos mains) en crème pour le corps et le visage - comptez 40 euros pour 118mL
  • du dentifrice solide de chez Lamazuna ou Lush (mais qui n'est pas conseillé au long terme car trop corrosif pour l'émail ) - 9,90 euros chez Lamazuna
  • plein de petits conditionnements pour ma crème hydratante, mes shampoings et produits à cheveux, longs et bouclés, l'enfer du voyage ^^ - on en trouve facilement chez MUJI entre 2 et 7 euros selon les contenances
  • un savon solide 
  • une barre de savon à lessive ( comme ça pas de dégâts dans le sac et ton linge ne sent pas la mort )

Derniers conseils, qui tiennent plus du "soit prêt à tout" qu'autre chose.

  • La serviette Nabaiji de Decathlon ( ou équivalent ) : c'est ton allié gain de place ! Elle sèche relativement vite, ne pèse rien et prend un minimum de place - max 10 euros  
  • Si tu as déjà marché des heures sous le cagnard, tu sais que tes chaussures te le rendront au centuple. Pour éviter les odeurs sympa, un petit sachet de thé dans chacunes et hop ! aspirée l'humidité de la journée.
  • Toujours avoir un ou deux cadenas sur soi ( pour les casiers des auberges, pour fermer son sac, etc...)
  • Une mini trousse de secours ( pansements, exemplaires d'Ibuprophène, Gaviscon, Maxilase & co .... mieux vaut être préparé ). Chaque aventurier a un jour été forcé de jouer les mimes devant une pharmacienne éberluée ne comprenant ni le français ni l'anglais.
  • Des sachets plastiques et tissus par millier !!! Pour compartimenter ton sac et séparer hermétiquement les fringues, les chaussures, les produits et le reste.
  • Rajouter des semelles amortissantes dans vos chaussures de marche ( on en trouve facilement à Décathlon ). Vos pieds vous diront merci.