La région du Chūbu (中部地方, Chūbu-chihō) est la partie centrale de Honshū, l'île principale du Japon.
Elle s'étend de la côte ouest aux montagnes centrales jusqu'à la côte Est et comprend les préfectures d'Aichi, Fukui, Gifu, Ishikawa, Nagano, Niigata, Shizuoka, Toyama, et de Yamanashi.

Je visiterais juste les préfectures d'Ishikawa ( à Kanazawa ) et Gifu ( à Shirakawa-gô et Takayama ).
Attention aux horaires ici la circulation se fait en bus 🙂

Dans les
oreilles

Yumi Arai – The Wind Rises Soundtrack – Vapor Trail

Gare de Kanazawa

Accueillie par les gouttes, mais pas découragée (mon fidèle parapluie bien en mains), je me laisse perdre dans Kanazawa.
L'automne commence à se faire sentir et le rouge des érables à pointer son nez. Si tu rêve d'été indien, tu trouveras ici ton bonheur !

A découvrir :

  • le château de Kanazawa - entrée du parc gratuite, 300 yens pour la visite du château
  • le Kenroku-en ( " jardins des six attributs" ) - entrée 310 yens
  • les yukitsuri, technique japonaise pour préserver les arbres et leurs branches du poids de la neige. Les branches ont ainsi un support en plus composé de tiges de bambou et de cordes entourant l'arbre.
  • les nombreux autres jardins sous les rayons timides du soleil
  • la vue des grues blanches sous la parure rouge des érables ( si tu y vas à l'automne )
Château de Kanazawa
Kenroku-en ( " jardins des six attributs" )

Séparée par le château blanc couronné de faucons sauvages, la ville se découpe en deux mondes.

Sur la route :

  • le quartier de Nagamachi, quartier des samurais de Toshiie Maeda, seigneur du 16ème siècle qui installa ses troupes au coeur de la ville
  • le quartier d'Higashiyama ( aussi appelé quartier des salons de thé Higashi Chaya ) qui regroupe la vieille ville, ses salons de thé et ses maisons de geishas
  • le bruit feutré des portes coulissantes à l'entrée des boutiques
  • le marché d'Ōmichō, le plus grand marché de produits frais de Kanazawa depuis l'ère d'Edo
Quartier de Nagamachi
Quartier d'Higashiyama
En bus vers la montagne 🙂

Dans les
oreilles

Joe Hisaishi – Princess Mononoke Soundtrack – Tatara Women Work Song

Les toits pentus de Shirakawa-gō

Je grimpe en bus dans la montagne. De tunnels en tunnels s'allume le feu des arbres. Jaune, or, rouge. De partout ça givre, ça fume. Et le froid s'installe.
Couverte jusqu'au oreilles, je descends dans le village de Shirakawa-gō, musée en plein air du style gassho-zukuri ( maisons aux toits de chaume très pentus pour supporter la neige ). Le village est plus une reconstitution qu'un réel lieu de vie mais la visite vaut le coup. Pour plus d'authenticité je te conseille les hameaux environnant comme Ainokura ou Suganuma.

Sur ma liste :

  • gouter les croquettes au boeuf  Hida : miam !!
  • les maisons musées aux âtres immenses
  • traverser le pont Deai
  • le temple Myozenji
  • le mausolé Shirakawa Hachiman

Mon gros sac sur le dos je ne m'attarderai pas trop mais il faudra vraiment que je revienne dans ces montagnes !

Mausolé Shirakawa Hachiman
Arrivée à Takayama

Takayama clôt mon échappée dans les montagne de l'Est.
Je profite encore un peu du  confort intime et apaisant des sons de bois feutrés et de carrillons tourmentés.

A découvrir :

  • le village folklorique de Hida Minzoku Mura qui rappelle les toits pentus de Shirakawa-go
  • le savoir faire artisanal des ébénistes et designer d'Hida ( anciennement très réputée pour son travail du bois )
  • le musée Takayama Shōwa-kan, pour un voyage dans la vie des années 20 à 90.
  • le pont de Miyamae et ses Torii géants
  • le musée Matsuri no Mori qui regroupe une immense partie des chars de défilés et cérémonies
  • les rues de la vieille ville et ses boutiques d'artisans
  • les buns ( sorte de brioche ) au boeuf du comptoir Kihachiro Kamisan, un délice !!
  • les nombreux chemins de randonnée longeant les temples

Note : la viande de bœuf d'Hida est presque aussi réputée que celle de Kobe : je confirme.

La visite du village folklorique d'Hida devra se mériter, prépare ton baton de marche 🙂
Au loin, l'étrange école de Sukyo Mahikari, entre temple aux influences diverses et association

Dans les
oreilles

Pont de Miyamae
Petit stop pour un souvenir calendaire ^^
Dans chaque ville les plaques d'égouts sont des oeuvres d'art

A voir aussi :

  • le pont de Nakabashi
  • les feuilles rouge et or du parc Shiroyama
  • le temple Sakurayama Hachimangu
  • pour les fans d'ours en peluche, le teddy bear eco village - entrée 600 yens
  • le complexe de temples Hokkeji et Zennoji
  • les marchés du matin, celui de Jinyamae et celui de Miyagawa. On y trouve toute l'année des produits de la région, des légumes frais et des fleurs.
Vue du pont Nakabashi
Complexe de temples, ici Zennoji si je me souviens bien
Cimetière caché derrière le temple Hokkeji
Temple Sakurayama Hachimangu

Croisé en coup de vent, une Miko empressée dans son reconnaissable hibakama rouge ( pantalon large plissé ) . Assistantes des prêtres Shintô, elles accueillent les visiteurs et aident aux tâches cléricales quotidiennes.

Je repars à l'aube, profitant des premiers rayons de soleil dans le train.
Si tu fais ce trajet veille à rester éveillé : la vue est à ne pas manquer !!