De nouveau seule sur la route, j'ai fait appel à l'agence Capcorée pour organiser mon parcours en Corée du Sud.
Sami et ses collègues sont adorables et vraiment aux petits soins même pour une baroudeuse qui tient à faire son chemin en solitaire.
Je leur avais donné les grandes lignes de ce que je voulais faire et ils m'ont concocté un périple aux petits oignons avec moult surprises à la clef et de nombreux coups de pouces opportuns ( comme des fiches en Hangul, l'alphabet coréen, pour vérifier mes destinations auprès des chauffeurs de bus ou les horaires des principaux sites historiques ). Leur site ici 

Ma première étape : Séoul, capitale du pays de la chaussette !! Ici on peut même en acheter dans les stations de métro ^^
Mon voyage au Japon le confirmera par la suite, les chaussons et chaussons de bain sont légions en Asie du Sud Est. Comme il est de mise d'enlever régulièrement ses chaussures pour entrer dans des lieux plus ou moins consacrés, j'apprends à avancer à coté de mes pompes.

En parlant de métros : je l'apprendrais à mes frais, mais si tu connais le métro parisien, ne t'y fie pas ! Ici les sorties d'un même arrêt peuvent parfois être éloignées de plus d'un kilomètre : choisis bien ton couloir !!

Changdeokgung Palace

A peine remise du décalage horaire ( GMT+9 ), je pars découvrir le Palais de Changdeokgung et ses jardins secrets dont la visite elle, est accompagnée. Paysage anachronique au possible, le domaine coloré se plante en pleine ville sans coupures avec les building environnant. Dépaysement complet. Dommage que le mobilier ne soit plus sur place.

Pour info 1 euro = 1 280,14 krw ( won )

Petite astuce pour plus tard, il existe un Pass musée qui regroupe tous les lieux historiques majeurs. 
Le "Combinaison ticket for Palace" coûte 10,000 won, est valide un mois et permet l'entrée pour une personne de : 

  • Gyeongbokgung - unité 3,000 won
  • Deoksugung - unité 1,000 won
  • Changdeokgung  - unité 3,000 won / 5,000 won en incluant les jardins secret Huwon
  • Changgyeonggung - unité 1,000 won
  • Jongmyo Shrine - unité 1,000 won

Deuxième bon plan, tous les lieux historiques sont accessible gratuitement si l'on porte le Hanbok, costume traditionnel ! 
Aubaine pour les boutiques de locations qui restent assez élevées comparé au prix d'entrée des lieux mais fantastique moyen de propagande touristique. Partout se promènent coréens et étrangers en costumes, redonnant aux palais un éclat de vie.

Dans les
oreilles

Les jardins abritent de nombreux kiosques et résidences où il est possible de quitter ses chaussures et d'apprécier quelques minutes sur les coussins de soie. Certains possèdent même des minis bibliothèques pour qui sait lire le coréen. 

Pense à lever la tête 🙂

Les palais sont d'immenses cours et résidences emboîtées les unes dans les autres : prévois de bonnes chaussures !
Surtout si comme moi tu continue la visite par les village Hanok ( maisons traditionnelles ) qui se situe sur une partie très escarpée de la ville. La vue se mérite ^^

A faire : 

  • Aller prendre un thé en haut du village au Cha-Teul, jardin de thé ( la vue et le lieu y sont magnifiques )
  • Visiter les nombreuses petites boutiques d'artisanat
  • Apprendre les nœuds traditionnels au Knot Art Center, Embroidery Museum. Le minuscule musée-échoppe dispense des cours de maedeup ( noeuds ) qui forment la base de l'habit traditionnel de la moindre ceinture, aux boutonnières, bijoux, cordages et accessoires rituels de décoration.
  • Découvrir les quelques maisons abritant des mini musées privés de broderies et hanbok
  • Prendre en photo tous les cadenas aux formes et mécanismes mystérieux
Bukchon Hanok Village

A lire sur 
la route

  • Cours papa, cours ! - KIM Ae-ran
  • Séoul, vite, vite ! - Yeong-hee Lim
  • La route de Sampo - Hwang Sok-yong

A la recherche d'un peu de calme, je retrouve le sourire de Bouddha au temple principal du quartier, Jogyesa Temple (조계사).

La ville regorge de petits temples et de lieux d'histoire. Tu peux ainsi apercevoir :

  • le pinceau de calligraphie géant à l'entrée du quartier animé d'Insadong, un des centres culturels et artistiques de Séoul. Ici se font face grandes maisons de thé, restaurants, street food, galeries et boutiques de souvenirs
  • le grand Bouddha à Bongeunsa Temple dans le quartier de Gangnam
  • les 6 ( sur 8 historiquement ) portes de Séoul. Celle de Sungnyemun abrite une cloche magnifique
  • le parc ( plus un square ) de Tagpol qui regroupe plusieurs trésors nationaux ( aussi nommé Pagoda Park )

J'avais posé mes valises à l'auberge Hongdae Pencil Guesthouse. Propre et agréable bien que petite, elle est située dans le quartier animé et musical de Hongdea.

J'y ai fait la rencontre de Linh avec qui j'osais enfin essayer la location d'un costume pour entrer gratuitement au Palais de Gyeongbokgong. Nous louperons la relève de la garde mais l'expérience valait le coup : bien que précédemment peu à l'aise dans le rôle de l'européenne grimée je ne voulais par la suite plus quitter mes jupons. Les robes sont extrêmement confortables et ce même pour des physiques plus généreux que les coréens. 
Pour la location nous sommes allées à la boutique la plus proche du palais, je ne sais pas si les tarifs étaient plus prohibitif qu'ailleurs. Ils dépendaient du type de costume porté allant du roturier à l'empereur en passant par les courtisant. Les adresses des échoppes et cafés changent tellement vite que je ne suis pas sûre qu'elle existe encore.

Palais de Gyeongbokgong
Salon de thé du Palais de Gyeongbokgong
Pâtisseries : Yakgwa, Gangjeong, Hwangnam-ppang, Yanggaeng
Sundae ( 순대 ) boudin coréen et ses accompagnements

Dans les
oreilles

Namdaemun Market (남대문시장)

Pour goûter aux plus fins mets que propose la streetfood ou juste pour chercher un souvenir à emporter, dirige toi vers les marchés. J'ai traversé une bonne partie de celui de Namdaemun Market (남대문시장), très impressionnant par sa taille. Chaque rue qu'occupent les magasins est classée par thème. La rue des vêtements/accessoires pour enfants, celle des femmes, celle des hommes, celle des personnes plus âgées, celle des geek etc... Tout ça dans un joyeux bordel où se côtoient marmites géantes et chaussettes en farandoles.

J'ai aussi poussé la curiosité jusqu'à celui de Gwangjang (광장시장) où très étrangement, cela ne choque personne d'entreposer poissons et nourriture à coté des rouleaux de tissus colorés destinés à la confection des Hanbok. Je ne te dit pas l'odeur après....

Dernière extravagance, si tu cherches un endroit où acheter de la musique, de la papeterie ou des livres en anglais LA référence c'est KYOBO bookstore ( 교보 ). Ici tu trouveras ton bonheur car, hélas, les nombreux musicstore de la ville disparaissent de plus en plus.

Gwangjang Market

Le village de Namsagol abrite un village Hanok qui accueille des expositions d'art contemporain et des animations traditionnelles artisanales ou sportives ( j'ai pu d'ailleurs assister à une représentation de Taekwondo ). Si tu continue plus au Sud, tu trouveras la tour "N Seoul Tower" sur le mont Namsan formant le parc du même nom.

Autre belvédère, le "village" Ihwa. Il s'appelle ainsi mais fait plus référence à un petit quartier animé qui surplombe un des quartier étudiant. Il est notamment connu pour ses petites ruelles montantes abritant de nombreux graphismes muraux. Et il est de plus surplombé par les anciennes murailles de la ville. La vue y est magnifique et bien que les fresques colorées ne furent pas très nombreuses ( beaucoup ayant été effacées ) la nuit sur la capitale du haut de la colline valait l’ascension.

Namsangol Hanok village
Ihwa Mural Paintings Village
Dommage, la plus part sont effacées :s
Vue du haut de Naksan Parc
Palais de Deoksugung en face du City Hall
Gwanghwamun Square, proche du City Hall
Statue de l'amiral Yi Sun-Sin sur Gwanghwamun Square
Statue du roi Segong sur Gwanghwamun Square

Quasiment chaque palais de Séoul propose à heure fixe une animation historique autour de la relève de la garde royale.
J'ai loupé celle du palais précédent mais je réussi finalement à apprécier celle de Deosugung.
Je me demande comment ils arrivent à garder leur sérieux devant les foules de touristes déchaînés.

 

Quartier de Myeongdong
Saengseon Jjigae ( 생선 찌개 ), ragoût de coques à l’œuf cru

Penses à lever la tête, la ville se lit en trois dimensions !! Il y a des restaurants-magasins-cafés-baseball booth-karaoké du sous-sol au 5ème étage sans plus d'infos que les insignes lumineuses et un mini plan proche de la porte.
La nuit Séoul change de visage.

Caché dans le labyrinthe de Hongdea, l'Unplugged Cafe. Haut lieu de la culture Indie du coin et doux mix : bar / salle de concert / café / salle de répétition ( les claviers, guitares et ukulélés au mur sont à disposition ). Le lieu n'est pas évident à trouver mais il en vaut le coup. Si un immense Golden Retriever t'accueille, c'est que tu es arrivé !

Moment de velour : le live du chanteur Jeong Cha Sik dans la salle feutrée du sous-sol.